L’existence de l'humain

Mis à jour : nov. 18

L’existence est ainsi faite que l’être humain est continuellement poussé à sortir de lui-même. Dès l’instant où il se réveille le matin, il se dirige vers la périphérie: il regarde , il écoute, il parle, il quitte sa maison pour aller au travail ou dans les magasins chercher ce qu’il faut pour se nourrir ou bricoler, il va visiter des amis, se distraire, se promener, voyager. C’est très bien, mais a la longue, il se laisse tellement prendre par toutes ces activités extérieures qu’il finit par perdre le contact avec lui-même, il ne sait plus véritablement qui il est. Et a partir de ce moment-là, non seulement il n’y voit plus clair dans les situations et commets des erreurs, mais il s’affaiblit, et le moindre choc, la moindre contrariété le laisse désemparé. il est normal que l’homme sorte de lui-même, chaque contact avec le monde extérieur l’oblige à sortir. Mais pour ne pas finir par partir à la dérive, il doit sans cesse veiller à rétablir l’équilibre entre l’extérieur et l’intérieur, la périphérie et le centre, la matière et l’esprit.